Yoga et meditation

Yin Yoga

Le yoga dans sa définition la plus simple serait de fusionner et équilibrer le corps et l’esprit. Une pratique pour ralentir le flux constant de pensées et par conséquent éveiller nos sens pour ressentir le moment présent. Cet exercice affine notre capacité à observer. Nous commençons par observer notre souffle. Nous observons les tensions et sensations dans notre corps. Nous nous entrainons à respirer plus profondément et lentement et à ralentir le mouvement de notre corps et de nos pensées en conséquence.

Lorsque nous pratiquons à observer et ressentir au travers de la pratique physique et mouvante du yoga ou de la pratique immobile de la méditation, nous éliminons les couches de tensions physiques et émotionnelles que nous acquérons au cours de notre vie et auxquelles nous ne pouvons ou ne voulons faire face au quotidien.

À mesure que la technologie progresse et que les listes de choses à faire s’allongent, il devient de plus en plus nécessaire de prendre le temps de dissiper le stress et autres distractions qui nous détournent de notre capacité à créer, à penser clairement, à exercer nos véritables formes d’expression personnelle et même, dans certains cas, guérir.

De plus en plus d’études mettent en avant une meilleure productivité et une capacité créative accrue et approfondie, résultant de pratiques telles que le yoga et la méditation. Celles-ci ne visent pas uniquement à trouver notre équilibre, mais nous permettent également d’éliminer les obstacles que notre esprit peut créer à notre insu. Une fois ces barrières éliminées, nous sommes en mesure de produire et de développer notre créativité et nos véritables désirs d’expression.

Alors que nous calmons notre esprit et dirigeons nos sens vers l’intérieur, nous pratiquons l’appréciation du temps qui passe et nous engageons consciemment dans le monde à une vitesse plus raisonnable. À une époque où notre planète a besoin de solutions créatives pour sa durabilité, la pratique du yoga nous aide d’abord à observer et à apprécier notre corps en premier lieu. Nous pouvons ensuite être plus conscients et mieux apprécier l’environnement dans lequel nous nous trouvons, avec plus de sensibilité. En observant le monde, nous portons une plus grande attention à la manière dont nous pouvons protéger sa viabilité et ainsi protéger la nôtre en retour.